Les dangers de l’été

L’été est arrivé ! Avec ses mille et un petits plaisirs et aussi ses multiples dangers.

Ensemble, partons à leur chasse !

La noyade

Rien ne remplace la surveillance permanente d’un adulte lorsque l’enfant est à proximité de l’eau !

Et ce, malgré tous les dispositifs de sécurité, notamment en piscine privée (abri de piscine, barrières, alarmes, volets, …).

Les noyades chez les moins de 6 ans ont augmentés ces dernières années.

Quelques centimètres d’eau et quelques secondes suffisent… Restez vigilants ! 

Quelques conseils :

  • Restez toujours avec vos enfants quand ils jouent au bord de l’eau ou dans l’eau (piscine, mer, baignoire, bassine, pataugeoire, …).
  • Désignez un seul adulte responsable de leur surveillance.
  • S’ils ne savent pas nager : équiper vos enfants de brassards (aux normes CE-NF) adaptés à la taille au poids et à l’âge de l’enfant dès qu’ils sont à proximité de l’eau.
  • Méfiez-vous des bouées ou des autres articles flottants (matelas, bouée siège…) qui ne protègent pas de la noyade !
  • Si vous possédez une piscine : Toujours avoir une perche, un téléphone à proximité pour prévenir les secours, pour les piscines hors sol : ne pas oublier de retirer l’échelle après la baignade pour en condamner l’accès.
  • A la mer : respecter les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade, préférez les zones de baignade surveillées et évitez les heures d’affluence.

Les piqûres

C’est l’été, le temps devient propice à des balades à la campagne, aux baignades à la plage ou plus simplement à s’allonger sur l’herbe ou manger sur la terrasse.

 

Mais c’est aussi la saison des piqûres de toutes sortes : moustiques, aoûtats, guêpes, taon, tiques…

lamut-petite-enfance-creche-danger-ete-insectes

Des précautions à prendre :

  • En balade à la campagne ou en forêt : porter des habits couvrants (tête, jambes, bras), et privilégier l’application de répulsifs contre les insectes sur les vêtements.
  • Après l’activité en nature : vérifier l’ensemble du corps (cuire – chevelu, aisselles, …) à la recherche éventuelle d’une tique. Le plus de l’info : attention la piqûre d’une tique peut entrainer la maladie de Lyme = si une plaque rouge et ronde s’étend (même après quelques temps) consulter un médecin rapidement.
  • En pique-nique : évitez de marcher pied nu dans l’herbe et utilisez une couverture pour recouvrir le sol (piqûres aoûtat).
  • En extérieur : évitez de laisser des produits sucrés, de la viande, … qui attirent certains insectes (ex : guêpes).
  • Dans le jardin : éviter les eaux stagnantes (coupelles des pots de fleurs, …) pensez aux plantes répulsives, vérifier qu’il n’y ait pas de nid à proximité (guêpes, chenilles processionnaires, …).
  • A la mer : pour marcher sur la plage ou dans l’eau vous pouvez vous protéger en portant des sandales de plage (piqûre de vive, méduses sur la plage, …).

Les risques solaires
(coups de chaleur, coups de soleil, insolation)

Que faut-il savoir pour que le soleil reste un plaisir ?

Les bienfaits du soleil sont nombreux, pour notre santé et notre moral, afin d’en profiter pleinement, il faut savoir se protéger.

Les enfants et les adolescents sont plus fragiles aux rayons UV, les coups de soleil et les expositions répétées sont une cause majeure du développement du cancer de la peau à l’âge adulte.

Que faut-il savoir pour s’en protéger ?

Nous savons que le rayonnement solaire est le plus intense entre les mois de mai – août et entre 12h et 16h.

 

En conclusion : Les tous petits ne doivent JAMAIS être exposés directement au soleil !

Quelques petits rappels de prudence pour votre enfant :

  • Recherchez l’ombre (parasol, arbres, tente de plage, …).
  • Appliquez lui régulièrement une crème de protection solaire adaptée (toutes les 2h et après chaque baignade).
  • Hydratez-le régulièrement en buvant de l’eau.
  • Protégez-le en portant des lunettes de soleil (norme CE), chapeau à large bord et un tee-shirt (le vêtement est un bon écran).

Quelques définitions :

  • Coups de chaleur : fièvre.
  • Coups de soleil : rougeur voire brûlure qui peut nécessiter la consultation d’un médecin.
  • Insolation : fièvre (+40°C) et malaise qui peut entraîner une consultation en urgence.

Sources : Ministère chargé de la santé, Santé publique France.

Consulter nos autres articles dédiées à la Petite Enfance :

L’importance du parent
en crèche

De la liberté dans
ma motricité !

L’eco
responsabilité

Vous aimez cet article ?
Partagez-le.

Ces articles pourraient vous intéresser

Espace presse

Bienvenue dans l’espace presse de la Mut’ Mutualité Française Provence-Alpes-Côte d’Azur SSAM Retrouvez ici nos derniers communiqués afin d’accéder, à toute heure, et en toute
Lire la suite